Retour aux actualités

« Grand Palais immersif va développer un nouveau type de lieu culturel » (Roei Amit)

8 janvier 2021
D.R Grand Palais

« Grand Palais immersif est un projet de très long terme, qui fait suite à la stratégie numérique de la RMN-GP et articule la production, l’exploitation et la distribution d’expositions immersives », déclare Roei Amit, directeur général de Grand Palais immersif, filiale de la RMN-GP créée aux côtés de la Banque des Territoires, au titre du PIA de l’État et de Vinci Immobilier, dans un entretien à News Tank, le 08/01/2021. « L’intérêt de Vinci Immobilier pour ce projet est que l’on développe un nouveau type de lieu culturel. Comme il y avait les salles de cinéma au XXe siècle, il y aura au XXIe siècle des salles d’expériences immersives. Ce seront des salles moins formatées que les salles de cinéma mais, stratégiquement, il faut concevoir des lieux qui trouvent leur place dans l’écosystème urbain », indique encore Roei Amit, également directeur en charge du numérique et du multimédia à la RMN-GP depuis 2012.

 

Grand Palais immersif créera à Paris un lieu « au printemps 2022 » pour présenter ses expositions en attendant la réouverture du Grand Palais rénové en 2024. « Notre envie partagée est de créer des lieux culturels en région. Nous avons à cœur de rechercher sur l’ensemble du territoire des sites dans des villes qui ne sont pas suffisamment équipées en lieux culturels, et de leur proposer l’implantation d’un lieu d’exposition permanent », déclare Patrick Supiot, directeur général immobilier d’entreprise chez Vinci Immobilier.

 

« Nous avons voulu que des expositions accessibles à Paris le soient aussi dans des régions qui n’ont pas le même accès à la culture. Avec la Caisse des dépôts, nous allons expérimenter des lieux de diffusion des productions du Grand Palais immersif dans des territoires Action Cœur de ville pour faire de la culture un levier de revitalisation », indique Maud Franca, directrice adjointe en charge du numérique à la mission du Programme des investissements d’avenir au Groupe Caisse des dépôts.

 

Comment Grand Palais immersif s’articule-t-il avec le projet numérique qui a été développé ces dernières années par le Grand Palais ?

 

 

Grand Palais immersif est un projet de très long terme, qui fait suite à la stratégie numérique de la RMN-GP. Malgré l’année 2020 que l’on a passée, nous avons pu aboutir. Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir ouvrir l’exposition « Pompéi » le lendemain du déconfinement et la fermeture du Grand Palais est survenue trois jours avant la date prévue de fermeture de l’exposition.

 

 

Ce projet articule en fait trois types d’actions différentes : la production, l’exploitation et la distribution. Chacun est construit avec à la fois une proposition de valeur en termes d’offre au public – publics francilien, français et international. Et la proposition de valeur économique de Grand Palais immersif pose que l’exploitation et la distribution contribuent à amortir la production.

 

 

En ce qui concerne le premier axe, qui est de produire des expositions, quelle est la caractéristique de ces expositions dites immersives ?

 

Il s’agit de proposer un nouveau format d’exposition qui articule trois idées dans les propositions au public :

  • créer un véhicule d’émotions qui va happer, englober et porter les publics ;
  • une partie narration, porteuse de sens et d’information ;
  • une partie interaction qui invite le public à s’engager davantage.

 

Ces trois parties – immersion, narration, interaction – créent de nouveaux formats de propositions spatiales, que le public vient visiter. Vous connaissez la distinction classique entre l’art du temps et l’art de l’espace. Le cinéma a articulé ces deux dimensions. Les outils numériques le permettent aujourd’hui pour l’art, et nous pouvons créer une nouvelle proposition d’exposition.

 

 

 

 

Suite et lien de l’article : https://culture.newstank.fr/fr/article/view/204417/grand-palais-immersif-va-developper-nouveau-type-lieu-culturel-roei-amit.html