Retour aux conférences

La culture, vecteur de développement de la Vallée de Seine

23/01/2018 10:00

Mardi 23 janvier : 10h-11h45, salle Arcole

La culture, vecteur de développement de la Vallée de Seine

La Vallée de Seine est un écosystème mondial reconnu pour ses domaines d’excellence économique et touristique que les pouvoirs publics visent à renforcer dans le cadre d’un contrat de plan interrégional doté d’un milliard d’euros conclu en 2015 et un ensemble d’initiatives portées par les chambres de commerce et les collectivités territoriales. Dans ce contexte, l’année 2017 est marquée par les festivités mises en place autour des 500 ans du Havre, mais aussi d’autres actions et manifestations.

Cette conférence explorera les dynamiques qui existent aujourd’hui (événements, équipements ou animations territoriales) entre ce territoire et les acteurs culturels afin de renforcer son attractivité touristique, mais aussi diversifier l’économie.

Après une introduction sur les enjeux d’attractivité de la Vallée de Seine, trois exemples seront présentés pour illustrer les actions en cours en faveur du développement touristique et économique de la Vallée de Seine.

  • Sylvain Amic, Conservateur en chef du Musée des Beaux-Arts de Rouen et Directeur de la Réunion des Musées Métropolitains, nous détaillera la stratégie mise en œuvre à l’échelle de la métropole de Rouen pour rayonner à l’échelle nationale et internationale en s’inscrivant notamment dans la dynamique de la Vallée de Seine.
  • Thomas Malgras, Directeur du groupement d’intérêt public Le Havre 2017 qui a porté l’opération « un été au Havre » reviendra sur cette opération exceptionnelle et ses retombées à moyen-long terme pour le Havre mais aussi la Vallée de Seine.
  • Julie Moreau, Consultante « Tourisme – culture – loisirs » à la SCET, nous détaillera les conditions de réussite du développement d’une offre culturelle & touristique comme levier d’attractivité d’un territoire et nous apportera son regard sur les initiatives engagées à l’échelle de la Vallée de Seine.

Cette conférence, co-organisée par le SITEM et l’IAU, sera introduite et animée par Vincent Gollain, Directeur du Département Economie de l’IAU et spécialiste des questions d’attractivité territoriale. Elle intéressera celles et ceux qui s’intéressent à la Vallée de Seine mais aussi plus globalement ceux qui s’intéressent à la culture comme un levier de développement de l’attractivité et du rayonnement d’un territoire.

Compte-rendu de la conférence

Intervenants

Gollain Vincent

Directeur du Département Economie, IAU Ile-de-France, modérateur de la conférence.

Docteur en Sciences Economiques de l’Université de Paris 1 Panthéon Sorbonne, Vincent Gollain dirige depuis 2014 le Département Economie de l’IAU Ile-de-France (www.iau-idf.fr) qui comprend une petite vingtaine de collaborateurs. Il conseille régulièrement les élus, décideurs et services de collectivité en matière de développement économique et d’attractivité, notamment récemment dans le cadre du SRDEii Ile-de-France. Il intervient régulièrement dans des conférences et débats en France et à l’étranger sur les sujets économiques ou concernant l’Ile-de-France (le Grand Paris, l’attractivité des territoires, l’économie francilienne et le marketing des territoires, les places aéroportuaires, etc.).

Spécialiste reconnu en matière de marketing territorial, il préside le Club Marketing territorial de l’ADETEM / CNER depuis 2011. Il vient de publier en mars 2017 aux éditions Territorial un ouvrage de référence sur le marketing territorial et a co-dirigé un ouvrage sur l’attractivité des territoires avec Lise Bourdeau Lepage paru en mai 2015 par CNER Editions.

Vincent Gollain était précédemment l’un des cadres dirigeants de l’ARD Paris Ile-de-France de 2002 à 2014, période durant laquelle il a été impliqué dans de nombreux projets tels que les créations du pôle de compétitivité Cap Digital et de l’alliance Hubstart Paris Region, la carte interactive Econovista, le lancement des Paris Region Business Tours ou encore l’élaboration du Plan d’Actions Attractivité.

Amic Sylvain

Conservateur en chef du patrimoine, Directeur de la Réunion des Musées Métropolitains, Rouen Normandie.

Né à Dakar en 1967 de parents enseignants, Sylvain Amic suit en France des études scientifiques, enseigne huit ans dont deux à la tête de l’école française de Banjul, Gambie.

Parallèlement, il obtient une licence d’Histoire de l’art à l’Université de Lille et, après sa réussite au concours de l’Institut national du Patrimoine, réoriente sa carrière vers le monde des musées. Nommé en 2000 au musée Fabre de Montpellier, il contribue pendant onze ans à sa rénovation ainsi qu’au développement de projets de haut niveau.

Conservateur en chef du Patrimoine, spécialiste de la période contemporaine, du XIXe siècle à nos jours, Sylvain Amic a été le commissaire de nombreuses expositions tant en France qu’à l’étranger. Il est appelé par deux fois aux Galeries nationales du Grand Palais à Paris, où il signe la première rétrospective française consacrée au peintre expressionniste allemand Emil Nolde (2008) ainsi qu’une grande fresque thématique, Bohèmes (2012), qui retrace l’origine du bohémianisme, de Léonard de Vinci à Picasso.

A la tête des musées de Rouen en 2011, il créée un nouvel événement annuel, Le Temps des collections, salué comme une initiative pour replacer les collections au cœur de l’action des musées. Il lance un programme d’expositions d’envergure internationale avec Eblouissants reflets (2013), Cathédrales, un mythe moderne (2014), Sienne, aux origines de la Renaissance (2015), Scènes de la vie impressionniste (2016), Boisgeloup, l’atelier normand de Picasso (2017).

Il conduit en 2016 le projet d’une direction unique pour les musées du territoire de la Métropole Rouen Normandie, la Réunion des Musées Métropolitains, regroupant huit musées et environ 200 agents. La question des publics est placée au cœur de ses préoccupations, comme en témoigne la gratuité de l’accès aux collections, La Chambre des visiteurs, programme qui permet au public de choisir des œuvres issues des réserves, ou encore l’instauration d’un moment de débats entre musées et société civile, L’Argument de Rouen.

Il travaille actuellement sur la création d’un Quartier des musées dans le centre historique de Rouen (2019), et conduit un programme d’investissement décennal de 30 M€ comportant la création d’un Centre de conservation du Patrimoine (2020), la rénovation de plusieurs musées et la création d’un nouvel établissement parcourant l’histoire du territoire et celle de la pensée scientifique, le projet Beauvoisine (2024).

Moreau Julie

Manager Consultant Tourisme, culture, loisirs, SCET.

Julie Moreau est manager consultant au sein de la SCET, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, et accompagne depuis plus de 8 ans collectivités et Entreprises Publiques Locales (SEM et SPL) dans leurs projets dans le champ de l’aménagement, de la structuration de filières ou de la création d’équipements de visite ou de services. Fortement sensibilisée aux mutations de l’organisation publique et l’articulation avec les acteurs privés, elle intervient à tous les échelons territoriaux dans les stratégies transversales ou certains volets spécifiques (accueil, patrimoine, événementiel…).

Malgras Thomas

Directeur du groupement d’intérêt public Le Havre 2017.

Smith Paul

Historien.

Depuis 1986, Paul Smith travaille pour la direction générale des patrimoines au ministère de la Culture, où il s’intéresse au patrimoine industriel et aux patrimoines des transports.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur ces thèmes, et il fait partie du conseil d’administration du CILAC (Comité d’information et de liaison pour l’archéologie, l’étude et la mise en valeur du patrimoine industriel).

Cremnitzer Jean-Bernard

Architecte praticien.

Jean-Bernard Cremnitzer intervient sur les questions de requalification des friches industrielles et les grands ensembles qui possèdent une valeur patrimoniale.

Il est également enseignant spécialisé dans les questions de réhabilitation du patrimoine, notamment industriel (ENSA Normandie), et auteur de plusieurs recherches, notamment sur l’économie de la réhabilitation et sur les friches dites « culturelles ».

Jean-Bernard Cremnitzer est administrateur du CILAC.