Retour aux conférences

Conférence chantier – projet Beauvoisine

28/06/2022 09:30

Le Muséum d’Histoire Naturelle et le musée des Antiquités de Rouen sont concernés par un vaste projet de fusion et rénovation architecturale et muséographique.
La rénovation des bâtiments est en effet l’occasion de repenser dans leur intégralité le futur parcours permanent ainsi que les fonctions complémentaires d’accueil et de médiation dans un équipement unique et innovant de la Réunion des Musées Métropolitains.

L’ouverture est prévue en 2028.

Intervenants

MATHILDE SCHNEIDER

Directrice des musées Beauvoisine – Musée des Antiquités et Museum d’histoire naturelle

Spécialiste des collections amérindiennes en France et conservatrice du patrimoine, Mathilde Schneider a piloté la fin des travaux et la ré-ouverture du Musée national franco-américain de Blérancourt. Elle dirige le Museum d’histoire naturelle et le musée des Antiquités de Rouen depuis 2018 dont elle a piloté la fusion dès son arrivée en vue de la réhabilitation et rénovation de ce pôle muséal dont l’ouverture est prévue à l’horizon 2028.
ISABELLE GARD

Chargée du développement des publics – Réunion des Musées Métropolitains-Métropole Rouen Normandie

Diplômée de l’EHESS en Anthropologie sociale et culturelle, Isabelle Gard intervient auprès de collectivités territoriales depuis de nombreuses années en tant que conseillère technique dans le domaine du développement culturel. Après avoir conçu et dirigé la mise en œuvre du nouveau projet de l’Abbaye de Jumièges et son lieu d’exposition photographique, elle a rejoint le service des publics de la RMM pour y accompagner la fusion de ses établissements en matière de politique des publics et aujourd’hui le projet de nouveau musée du pôle Beauvoisine.

FRANÇOIS GUIGUET

Co-fondateur AG STUDIO, Directeur d’études, Architecte et Programmateur

François Guiguet est architecte DPLG, programmateur, ingénieur culturel et muséographe. Parallèlement à des études en psycho-sociologie, il s’oriente vers l’architecture puis la programmation architecturale dans le cadre de l’opération de La Villette où il est responsable notamment du programme de la Cité de la Musique qu’il suit jusqu’à son ouverture. Il a créé ensuite une agence d’ingénierie culturelle, de programmation et d’architecture, pour capitaliser l’expérience acquise sur ces grands projets.

Cette attitude pleinement créative a été couronnée de succès dans de nombreux grands projets, reconnus pour leur inventivité, leur anticipation et leur pertinence :  du Parc de La Villette, à la restructuration du Centre Pompidou, au MUCEM renouvelant le genre du musée anthropologique et civilisationnel, plus récemment le Musée de la Romanité de Nîmes, le MoCo de Montpellier, le Musée d’arts de Toulon, le Musée d’Arts de Nantes. Dans le domaine des musées de territoire : le musée des Pêcheries de Fécamp, le musée de Lodève, le musée de la Compagnie des Indes à Port-Louis, le musée des Phares et Balises à Ouessant, le musée d’art et histoire de Vire, le musée Champollion à Vif…

Concernant sa compétence en maîtrise d’œuvre scénographique et muséographique, François Guiguet a mené quelques projets marquants, comme la maitrise d’œuvre de la Maison des 44 enfants juifs d’Izieu déportés par Klaus Barbie en 1944 (sous le parrainage de la Présidence de la République), du Musée National de l’Éducation à Rouen, la muséographie du Louvre Abu Dhabi avec Nathalie Crinière, celle du Musée de la Chasse et de la Nature à Paris, du Musée du Canal de Suez à Ismaïlia, du musée du groupe Engie, et dernièrement du parcours d’interprétation musicale et patrimoniale de la Cité musicale de l’Abbaye aux Dames de Saintes.