Retour aux conférences

Voir au-delà des NFTs – Comment les musées s’emparent du Web3 ?

29/06/2022 12:45

Alors que le monde réalise que les ventes à succès de 2021 ne seront plus, que les pratiques émergentes commencent à devenir une nouvelle culture, les musées cherchent à utiliser Blockchain pour servir leurs missions. Les musées expérimentent l’interaction web3 sur site, la billetterie NFT, les tokenomics pour une DAO de curation, l’intégration web3 dans les œuvres d’art immersives, et bien plus encore. Cette session vous donnera un avant-goût de ce que sera l’avenir du Web3 pour les musées.

Intervenants

MEREL VAN HELSDINGEN

Fondatrice et Directrice générale NXT Museum à Amsterdam

Merel van Helsdingen a fondé le Nxt Museum en 2020 en tant que premier musée dédié à l’art des nouveaux médias aux Pays-Bas réunissant arts et technologie. Elle a pour mission de repousser constamment les limites de ce qu’un musée peut être à l’ère numérique en comblant le fossé entre le monde numérique et physique et en offrant un espace pour la recherche, l’éducation, l’expérimentation et la création. Elle fait activement la promotion des artistes numériques et du Web 3 depuis les premiers jours de NFT et collectionne les NFT depuis 2020.

Auparavant, elle a travaillé chez Apple, Bartle Bogle & Hegarty et PVH sur la stratégie de marketing numérique, le développement commercial et les partenariats culturels avec des sociétés de musique et de divertissement telles que Rovio, Disney, YouTube et Universal Music à Londres et Amsterdam. L’expérience de Merel dans les nouveaux médias, le cinéma et la musique, combinée à son flair entrepreneurial, a inspiré l’idée du Nxt Museum en 2018. Au cours des quatre dernières années, Merel a construit le musée à partir de zéro, menant tout, du concept à l’image de marque, en passant par la collecte de fonds et la liaison avec les artistes, avec le soutien de son réseau de conseillers. Merel fait également partie du conseil consultatif de plusieurs initiatives numériques et culturelles aux Pays-Bas: Digital Arts Festival Schemerlicht et la compagnie de théâtre interactive Stichting Obscure.

KRISTINA LEIPOLD

Directrice commerciale LAS Foundation Berlin

Kristina travaille à l’intersection des arts et de la technologie depuis plus de 15 ans, ce qui lui a permis d’acquérir une profonde compréhension du potentiel que représente la rencontre de ces deux mondes. Elle a cultivé de nombreuses relations au sein des industries créatives, introduit de nouvelles technologies dans le secteur des arts et de la culture, soutenu le développement de produits et, d’une manière générale, favorisé les liens entre le monde de la culture et celui de la technologie.

Tout au long de sa carrière internationale, elle a occupé des postes de marketing et de gestion de projet dans des entreprises technologiques de premier plan telles que SAP et Google, puis des postes de direction dans des institutions artistiques renommées et innovantes telles que le Gropius Bau et le Light Art Space, où elle travaille actuellement en tant que directrice commerciale chargée de piloter le développement d’une nouvelle institution artistique réunissant art, science et technologie.

Elle a fondé un groupe de réflexion à l’intersection de l’art, de la technologie et des affaires (artpreneur.io) et une communauté en ligne pour les femmes travaillant dans le domaine de l’art et de la technologie (Women in Art +Tech) avec Kerstin Gold. Elle est également cofondatrice du Art+Tech Report (arttechreport.com) et intervient occasionnellement comme conférencière et consultante pour les industries créatives.

FREDERIC LAFFY

CEO d’Art Consortium

Frédéric Laffy travaille dans le monde de l’art depuis plus de quinze ans. Après avoir été producteur, il est mandaté par la région parisienne pour concevoir et gérer un musée itinérant d’art contemporain. Des artistes internationaux comme Bill Viola ou David Hockney y ont été exposés. En 2015, il a lancé l’une des deux premières galeries au monde à utiliser la blockchain pour gérer les droits sur les œuvres d’art. Avec cette structure, il remporte en 2020 un concours international pour la création de la Statue de l’Egalité qui aura lieu sur la Seine, à la sortie de Paris. Cette sculpture de 25m de haut équipée d’un dispositif de réalité augmentée est signée Kohei Nawa, représentée par la Pace Gallery. En 2022, Frédéric Laffy lance Art Consortium, qui met à la disposition des professionnels (galeries, musées, centres d’art, conservateurs, etc.) toutes les possibilités offertes par la blockchain, les fNFTs, le web3 et le métaverse. La solution ouvre la perspective à de nouveaux modèles de financement pour la création, du mécénat à la coproduction, en bâtissant de nouvelles typologies d’engagements des publics et en distinguant la fortune artistique de l’oeuvre et son attraction financière.
MIKAIL CHEBEL

Responsable de la communication et des relations institutionnelles chez Fondation de l’Islam de France

Président de la Fondation Malek Chebel et de Metaculture, une entreprise d’art ultra-contemporain. Il a travaillé en sciences politiques sur les pratiques artistiques en Afrique du Nord et sur la création de l’identité européenne. Mikaïl a également été responsable de la communication à la Fondation de l’Islam de France.

FRANCES LIDDELL

Modérateur

Chercheuse en doctorat sur le Web3 à l’université de Manchester

Frances Liddell est une chercheuse, écrivaine et conseillère qui travaille à l’intersection des institutions culturelles, des arts et du web3. Travaillant en partenariat avec les National Museums Liverpool et l’Université de Manchester, sa recherche doctorale a exploré l’application de la blockchain (en particulier les jetons non fongibles (NFT)) dans les pratiques d’engagement du public des musées et a examiné comment cette technologie soutient et/ou perturbe des concepts tels que la propriété numérique, la garde, l’autorité, l’authenticité et la valeur. Elle utilise les connaissances acquises dans le cadre de ce travail pour fournir un soutien et des conseils aux organisations culturelles qui explorent les NFT et le web3 à travers une approche fondée sur les valeurs. Elle a déjà écrit pour des publications à comité de lecture telles que Museum & Society, et des médias tels que Flash Art, Art Quarterly, Artnome et Cultural Practices.

Ecouter le podcast ou voir le replay