Retour aux conférences

Conférence Chantier. Les musées du Ministère des Armées, le renouveau du musée de l’Air et de l’Espace et du musée national de la Marine : enjeux et perspectives

23/01/2019 10:00

Mercredi 23 janvier : 10h00-11h30, salle Arcole

Conférence Chantier. Les musées du Ministère des Armées, le renouveau du musée de l’Air et de l’Espace et du musée national de la Marine : enjeux et perspectives

Le monde actuel connait un développement exceptionnel de nouveaux musées, qui sont devenus des enjeux d’une nouvelle diplomatie culturelle. L’enjeu est également dans la rénovation des musées dont les bâtiments historiques sont des écrins exceptionnels pour la présentation des collections et l’expérience de visite.

L’article L1142 du code de la défense précise que le ministre est « responsable de la préparation et de la mise en œuvre de la politique de défense ». De son côté le Ministère de la Culture a pour mission de « rendre accessible au plus grand nombre les œuvres capitales de l’humanité et d’abord de la France »  (Décret n°2017-1077 du 24 mai 2017, relatif aux attributions du Ministère de la Culture).
A priori, ces deux ministères ne traitent pas de sujets communs.
Et pourtant ! Le Ministère des Armées est le deuxième acteur culturel de l’Etat. Pourquoi donc, compte tenu de ses attributions, l’Hôtel de Brienne développe-t-il une politique patrimoniale et culturelle ?
La courte intervention conduite par Alexis Neviaski a pour objectif de présenter le patrimoine culturel du Ministère des Armées pour expliciter l’usage que le ministère fait de ses/ces trésors et mettre ainsi en perspectives sa politique et les enjeux actuels.

Vincent Campredon, pour le musée national de la Marine et Anne-Catherine Robert-Hauglustaine, pour le musée de l’Air et de l’Espace, exposeront ensuite leurs nouveaux projets muséaux.
Ces musées – deux cas emblématiques des musées sous tutelle du Ministère des Armées – renouvellent leur présentation scénographique dans des bâtiments rénovés pour permettre une meilleure approche de l’objet dans un contexte national et international toujours plus contraint.

Le musée national de la Marine conduit un chantier exceptionnel de rénovation de son bâtiment Art Déco situé au Trocadéro avec une nouvelle approche thématique des collections et une scénographie novatrice qui seront dévoilées en 2022 (cliquer ici pour le texte complet de l’intervention).

Le musée de l’Air et de l’Espace fête son centenaire en 2019, avec l’ouverture au public d’une nouvelle présentation des collections historiques portant sur les débuts de l’aérostation et Première Guerre mondiale, dans l’aérogare historique construit en 1937 par l’architecte Labro.

 

Légendes et crédits des visuels :
Chantier des collections au musée national de la Marine, 2018. Œuvres conditionnées en caisse en attente d’un transport vers les réserves, 2018 © Musée national de la marine/A. Fux.
Chantier des collections au musée de l’Air et de l’Espace, 2018. © Musée de l’Air et de l’Espace.

Intervenants

Aubagnac Gilles

Adjoint au conservateur en chef et chef du service des collections du Musée de l’Air et de l’Espace. 

Gilles Aubagnac est, depuis le 1er août 2013, conservateur au musée de l’Air et de l’Espace au Bourget, établissement public administratif sous tutelle du ministère des Armées.

Ancien élève de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1979-1981), breveté technique de l’enseignement militaire général, auditeur de l’Institut des hautes études de la défense nationale, il est aussi titulaire d’un DEA en histoire et diplômé de l’Institut national du patrimoine (1996-1997).

Après une première partie de carrière comme officier dans l’armée de terre, il a alterné des postes en régiments et en états-majors avec d’autres au Service Historique de la Défense (Vincennes), comme conservateur au musée de l’Armée (Hôtel des Invalides, Paris) et du musée de l’Artillerie (Draguignan).

Il a publié de nombreux articles et ouvrages dans les domaines de l’histoire, des sciences et techniques, des sciences humaines en croisant souvent les regards entre ces diverses disciplines avec son expérience personnelle des milieux académiques et militaires.

Campredon Vincent

Directeur du Musée national de la Marine. 

Le commissaire général de la marine Vincent Campredon est directeur du musée national de la Marine depuis 2015. Ses nombreux embarquements autour du monde et ses postes successifs dans des domaines très variés, comme à la Délégation à l’information et à la communication du ministère de la Défense, porte-parole de l’OTAN, directeur de la communication et des relations publiques de la marine nationale, ou conseiller auprès de la ministre de l’outre-mer, lui ont permis d’appréhender la diversité, la complexité et l’importance des enjeux maritimes de notre pays.

Il est chargé du projet de « Grand musée national maritime pour le « XXIème siècle » qui ouvrira ses portes en 2021.

Neviaski Alexis

Conservateur général du patrimoine. Chef de la délégation des patrimoines culturels. Direction des patrimoines, de la mémoire et des archives, Ministère des Armées.

Ancien officier de l’armée de terre et conservateur du musée de la Légion étrangère, Alexis NEVIASKI est conservateur général du patrimoine. Depuis avril 2016, il est le chef de la délégation des patrimoines culturels qui définit et met en œuvre la politique culturelle du ministère des armées.

Docteur en histoire, il est l’auteur d’une quarantaine d’articles scientifiques et coauteur de plusieurs ouvrages. Il a publié « Képi blanc, casque d’acier et croix gammée » (2012, Fayard), « Le Père Jacques : carme, éducateur et résistant » (2015, Tallandier) et prépare un ouvrage à paraître à l’automne 2019 sur les 32 bienheureuses martyres d’Orange (juillet 1794).

Robert-Hauglustaine Anne-Catherine

Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace à Paris – Le Bourget et Professeure à Paris 1 Sorbonne.

Depuis le 14 novembre 2017, Anne-Catherine Robert-Hauglustaine est la Directrice du Musée de l’Air et de l’Espace (Le Bourget).

Elle enseigne par ailleurs la muséologie dans le Master Patrimoine et Musées à la Sorbonne.

Auparavant, elle a été Directrice Générale de l’ICOM de 2014 à 2017, trésorière d’ICOM international en 2013, Présidente d’ICOM-ICEE de 2010 à 2013 et Vice-Pésidente de Eusea. Elle a été Directrice Adjointe du Jardin des Sciences de l’Université de Strasbourg et Directrice des Expositions et des Editions du Musée des arts et métiers à Paris. Anne-Catherine Robert-Hauglustaine a étudié l’histoire des sciences et des techniques et la muséologie et a été experte pour de nombreux projets de musées à l’international. Elle a reçu de nombreuses distinctions dont l’American Philosophical Society pour ses travaux sur Benjamin Franklin. Elle est l’auteur de nombreux ouvrages de référence, elle a assuré le co-commissariat de plusieurs expositions temporaires dont « Where ICOM From » présentée à Milan pour les 70 ans de l’ICOM et a donné de nombreuses conférences à travers le monde.

Ecouter le podcast ou voir le replay